L'éditorial de janvier 2021

Françoise Sturbaut

Présidente d'E&D

2020 a vu les écarts scolaires se creuser entre les élèves selon l’aide que pouvait apporter leur milieu familial que ce soit en terme de soutien scolaire comme en terme de conditions de vie. Si les enfants ou adolescents bénéficient d’un espace privé où ils puissent travailler, en toute tranquillité ou si, à l’inverse, nul endroit dans l‘appartement et nul moment ne leur permet ce calme nécessaire à l’étude ; si leurs parents  peuvent les aider dans leu travail scolaire  ou si cela leur est impossible… ces différents facteurs ont pris une importance encore plus forte dans le lien à la chose scolaire et ont rendus les élèves éloignés de l’école encore plus éloignés et pour certains, perdus.

Mais 2020 a vu aussi de nouveaux modes de transmission, d’enseignement, de passation de savoirs, se mettre en place. Les cours en visio ont fleuri partout, l’hybridation synchrone en particulier, dans le deuxième confinement, a permis d’associer en un même temps les élèves chez eux et les élèves dans la classe, refaisant le groupe classe justement. Des capsules video ont été créées accompagnant les élèves pas à pas dans leur démarche d’apprenant, des classes virtuelles inversées, des blogs…  autant d’outils que les enseignants ont dû s’approprier  par nécessité au prix de nombreuses heures de travail et de tâtonnement. Mais, et cela s’est vu de façon remarquable pendant le deuxième confinement, les enseignants ont acquis désormais de nouvelles compétences qu’ils sauront, gageons-le, réinvestir. 

2020 a vu l’incertitude devenir notre horizon à court puis moyen termes. Impossible de dire aujourd’hui s’il y aura ou non un 3ème confinement, impossible donc de s’inscrire dans une durée pour l’enseignement hybride, de poser définitivement les modalités des examens, le retour des étudiants …  Il nous faut donc composer avec cette incertitude. Nous avons d’ors et déjà dépassé la sidération initiale, nous avons maintenant à accepter cet état qui risque de perdurer et à y vivre.

« Nous essayons de nous entourer d’un maximum de certitudes, mais vivre, c’est naviguer dans une mer d’incertitudes, à travers des îlots et des archipels de certitudes sur lesquels on se ravitaille… » écrit Edgar Morin

 

Et même si 2020 nous a sidérés, inquiétés, traumatisés, vulnérabilisés …

 Je nous souhaite à tous, élèves, enfants, adolescents, parents, enseignants, éducateurs… une année 2021 EMANCIPATRICE.

Cela dépendra… de nous !

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Tumblr Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

© Copyright  Créé avec Wix.com

Pour nous contacter

Siège social

Education & Devenir

35 rue du puits Fouquet

76113 SAHURS