• Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Tumblr Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

© Copyright  Créé avec Wix.com

Pour nous contacter

Siège social

Education & Devenir
35 rue du puits Fouquet
76113 SAHURS

Un point sur le Parcours Avenir

November 2, 2017

Synthèse des réflexions conduites lors des journées des adhérents à Villeneuve-lez-Avignon - Octobre 2017

 

 

Education & Devenir soutient la notion de Parcours de l’élève. Cette dernière s’inscrit dans la logique d’un enseignement curriculaire et de la prise en compte du développement des compétences de tout un chacun qu’elles soient disciplinaires, interdisciplinaires ou acquises en dehors de l’école. Il s’agit de  considérer  l’élève comme un acteur de son propre cheminement au cours de ses apprentissages sur les années collèges, comme les années lycées et au-delà. Au fur et à mesure de sa croissance, il garde une trace, peut-être écrite des moments forts de sa scolarité, il s’investit et fait des choix, à l’échelle de ses capacités du moment. Il est accompagné en tant que sujet, tout au long de son cheminement qui n’est jamais complétement linéaire. La notion de parcours implique le développement de la connaissance de soi, de ses compétences et de ses appétences dans une temporalité longue. L’enfant rentrant en 6ème n’a souvent plus grand chose à voir avec l’adolescent s’orientant après la 3ème. Il est d’autant plus nécessaire de garder, de développer une conscience du chemin parcouru. Afin que l’école ne soit plus un lieu sans mémoire, pour les élèves comme pour les personnels.

 

Il existe plusieurs parcours inscrits dans la loi de Refondation de l’école : Le parcours d’Éducation Artistique et Culturelle (PEAC), le Parcours d’Éducation à la Citoyenneté, le Parcours Santé et le Parcours Avenir sur lequel nous allons nous attarder plus longtemps.

 

Le Parcours Avenir remplace le PIODMEP ou plus anciennement le PDMF, qui tous deux portaient déjà l’idée du parcours. Mais il s’agissait d’un parcours informatif, pas encore formatif. Le Parcours Avenir concerne tous les acteurs de l’école, pas seulement le Professeur Principal et la Psychologue de l’Éducation Nationale. Il doit aider l’élève à sortir des déterminismes sociaux dans lesquels notre école l’inscrit encore trop souvent. Il peut se mettre en œuvre autour de projets de classe ou d’établissement. Il ne s’agit plus de parcours tout tracés par avance par les différents environnements mais de les questionner ensemble.

 

Le Parcours Avenir ne s’arrête pas aux portes du collège. Il se doit de jouer un rôle prépondérant dans les choix bac – 3, bac +3 de nos élèves. La place des différents partenaires y joue un rôle prépondérant qu’il s’agisse des parents ou d’autres possibles, comme les entreprises ou les sites de formation initiale et continue, les partenaires internationaux ou les partenaires du supérieur. Et c’est dans la réalité des passerelles rendues possibles entre les formations offertes que nous verrons si nos jeunes peuvent effectivement échapper à des décisions trop hâtives et avoir au final un véritable choix de leur orientation et de leur formation.

 

Conscients des contingences économiques présentes dans nos régions, il nous semble indispensable de faire preuve d’un peu d’audace en pensant à long terme les parcours possibles et en travaillant sur la qualité des réseaux, c’est-à-dire sur l’offre de formation dans les bassins et inter bassins. 

 

Par ailleurs, Education & Devenir défend le concept d’un lycée unique, construit autour d’enseignements modulaires d’où disparaitrait les filières telles qu’elles existent encore actuellement. Nous ne nous sommes toujours pas émancipés d’une hiérarchie, d’une classification entre les filières et la filière d’excellence (la S, pour ne pas la nommer) existe encore même si elle n’a d’excellent que le fait qu’elle permet et renforce un entre soi allant à l’encontre des valeurs de la République.

 

Un peu plus de souplesse, un peu moins de représentations convenues d’un modèle de société qui se fonde encore sur la méritocratie pour justifier bien des injustices fonctionnelles pas toujours judicieuses en termes de recrutement de futurs professionnels :  voilà ce qu’il nous semble encore et toujours possible et nécessaire, après la refondation de l’école, et avec le nouveau gouvernement. Cela ne va pas sans une évolution dans la formation des enseignants, sur le rôle qu’ils peuvent jouer sur l’orientation de leurs élèves. Education & Devenir demande qu’une formation initiale et continue soit proposée aux enseignants afin qu’ils puissent mettre en œuvre  l’accompagnement de leurs élèves dans leurs parcours et par conséquent dans leur avenir. Afin que les notions de Parcours ne restent pas un vain mot et afin que les élèves donnent du sens à leur cheminement à l’Ecole.  

 

Le 31 octobre 2017

Cathy MARRET

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

A la Une...

"L'écolier ne respecte plus personne" : en 1883, on débattait déjà des violences scolaires

28/10/2018

1/9
Please reload

Dernières publications
Please reload