Rapport du comité de suivi de la refondation


Election oblige ? Le deuxième rapport du Comité de suivi de la loi sur la refondation, présidé par le député Yves Durand, est moins sévère que celui de 2015. Il montre une "montée en charge" de la refondation en 2016 avec un "effet systémique". Mais, mise en place de façon précipitée, la refondation est appliquée de façon inégale particulièrement au collège où sur le terrain les nouveaux dispositifs restent formels. Le rapport pointe particulièrement le cycle 3 et l'évaluation avec un livret numérique toujours en attente. Moins critique qu'en 2015 sur le Cnesco et le CSP en apparence, le rapport envisage quand même de les recadrer, voire les chapeauter. C'est pour leur bien ?

Remis le 7 février au président de l'Assemblée nationale, le rapport du comité de suivi de la loi sur la refondation donne un éclairage politique sur l'application de la loi. Le comité est composé de 4 députés et 4 sénateurs et de 4 personnalités nommées par la ministre. Le comité penche donc du coté parlementaire et le Comité se verrait bien comme l'organe de controle de la Nation sur l'application de la loi.

l'article:

http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2017/02/21022017Article636232581458644845.aspx


0 vue
  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Tumblr Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

© Copyright  Créé avec Wix.com

Pour nous contacter

Siège social

Education & Devenir

35 rue du puits Fouquet

76113 SAHURS