Un nouveau paradigme pour l’après Coronavirus

Au départ, la crise liée au Coronavirus a engendré le déni[1] puis la sidération, liée à la soudaineté et à l’imprévisibilité de la crise puis à sa vitesse de transmission et à son ampleur par exemple au sein des marchés financiers.

[1] En Chine, un médecin, Li Wenliang, qui avait cherché à alerter ses confrères, s’est retrouvé interrogé par la police avant d’être considéré comme un héros et un martyr après sa mort. Donald Trump a aussi nié au départ le danger représenté par ce virus pour les USA

3 vues0 commentaire