Françoise STURBAUT et l'organisation du nouveau bac

Le président de la République avait annoncé dans son programme électoral que le baccalauréat serait réduit à quatre épreuves finales. Le ministre de l’Éducation nationale a annoncé une réforme respectant cet objectif, mais déplacé un certain nombre d’épreuves en milieu d’année de première et de terminale. Quelles conséquences sur les tâches et missions des chefs d’établissement de lycée ?

lire l'article de Françoise STURBAUT dans les cahiers pédagogiques ici

7 vues0 commentaire