Lussault / Blanquer: rien ne va plus...


Est-ce pragmatique de ne pas évaluer les programmes existants avant de les modifier ? Est-ce pragmatique de les qualifier de précieusement ridicules ? Ou encore de revenir à un enseignement chronologique ? Ce n’est pas pragmatique, non. C’est dogmatique". Dans L'Alsace et les quotidiens de l'est, Michel Lussault, président du Conseil supérieur des programmes ,se lâche. Après l'annonce d'une révision des programmes par JM BLanquer, il critique vertement les positions ministérielles. "Le ministre remet en cause la notion de cycle. Or, les systèmes qui fonctionnent le mieux sont fondés sur la continuité des apprentissages.

la suite ici


0 vue0 commentaire