La place de la vie scolaire dans le confinement

 

La situation sanitaire que nous traversons met en lumière les fonctionnements et dysfonctionnements du système scolaire que ce soit les inégalités sociales, scolaires et bien d'autres... Il en va de même de la place de chacun et du rôle qu'il a ou que l'on veut bien lui donner. Si dans le cadre du confinement les enseignants ont pu réorganiser avec beaucoup d’efficacité leur cours et refaire du lien avec les élèves, pour le Service Vie Scolaire l'arrêt brutal de la venue des élèves a suspendu tout d'un coup les missions. Plus d'appel téléphonique, plus d'accueil et d'accompagnement tout au long de la journée et plus de permanence, plus de projets. Un collège vide d'élèves et vide de sens. Chacun est rentré chez soi et un certain désœuvrement s'est installé et il a fallu trouver une place qui ait du sens.

Alors oui, à la demande de la direction, les assistants d'éducation ont appelé les familles, oui mais encore faut-il avoir les forfaits nécessaires, les applications pour trouver les numéros, et puis appeler pour appeler alors que les enseignants l'avaient déjà fait, mais uniquement pour justifier un salaire, ce n'est pas motivant. Les CPE ont alors proposé directement aux enseignants de les aider sur les élèves qui semblaient disparaître dans les dédales du confinement. Les AED ont appelé les élèves dont ils étaient référents retrouvant ainsi une proximité et un lien dont ils avaient comme les élèves besoin. Puis du tutorat a été proposé mais là aussi le nombre d'élèves répartis étaient bien trop grand pour un véritable tutorat. Il a fallu négocier pour diminuer les groupes et rassurer les assistants d'éducation qui étant cantonnés le reste de l'année dans un rôle de surveillant et de subalterne ont eu peur de ne pas être à la hauteur, de mal faire et de ne pas trouver un sens. Mais heureusement et parce que l'esprit d'équipe est la cheville ouvrière du bon fonctionnement d'un service, que les CPE ont pris le temps d'écoute, de conseil, de disponibilité, d'accompagnement le tutorat s'est mis en place, chacun à sa façon mais avec un seul objectif, maintenir nos élèves en contact avec ceux qui les accompagnent tout au long de l'année et maintenir un lien avec les apprentissages.

Alors du coup, une réflexion se met en place parce que des compétences inutilisées s'expriment et que le après, oui, ne doit pas être comme le avant. La confiance en chacun et le développement de soi dans les missions de confiance doit redonner tout son sens à des personnels trop souvent oubliés.

Alors voilà, le Président a parlé de guerre face au virus et bien d'accord, partons au combat mais, comme à la fin de chaque guerre, il ne faudra pas demander à ceux qui ont pris des initiatives, qui ont inventé sans avoir été formés de redevenir de simples exécutants infantilisés.

 

Béatrix Carel - CPE
Membre CA Education&Devenir

 

  • Facebook Social Icon
  • Twitter Social Icon
  • Tumblr Social Icon
  • LinkedIn Social Icon

© Copyright  Créé avec Wix.com

Pour nous contacter

Siège social

Education & Devenir

35 rue du puits Fouquet

76113 SAHURS